• Encore heureuse



    Toujours un peu en retrait, je n'étais pas bien à l'aise dans la peau qu'on voulait me donner.

    Et ce qui devait arriver arriva : je me suis retrouvée là, un matin prometteur et ensoleillé, seule, oui, absolument seule, dans cette ville grouillante qui laisse sous-entendre des cris enchanteresques de lointaines satisfactions, me disant alors : "Attends, des années que tu tergiverses, ça ne peut plus continuer comme ça". Une petite voix intérieure qui gronde et me fait dire que non, non et non, ce n'est pas vraiment cela, la vie à laquelle tu aspirais".

    Quelque congénère aurait sans doute accepté de remettre masque et oeillères, & de continuer à le voir en bon copain (mais oui, bien sûûûr !). Mais qu'est-ce que cela m'apporterait réellement à présent, qu'avais-je à prouver et à qui ? Certes, a lonely day-to-day serait difficile à supporter en nos espaces réservés avant tout aux hommes, mais tant pis... On est tête de chat ou on retourne sa veste, merdre ? Je pense qu'il y a un moment où il faut savoir dire stop à cette hypocrisie ambiante. Et tant pis si quelqu'individu me taxe d'intransigeante, j'en ai entendu d'autres.

    De toute façon, c'est un peu vrai, il y a forcément des choses que je ne transige pas : ET ALORS ?



  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Février 2007 à 22:36
    le naturel revient toujours au galop ;o)
    disait ma grand mère, et ma mère ça l'énervait, elle aurait voulu qu'on soit malléable, fallait concilier, s'entendre à tous prix, à n'importe quel prix, beurk ! je te comprends, même si je me suis finalement "accomodée" de la vie, de bcp de choses, au fond je te comprends. Eh oui, visiblement, on ne te la fait pas ;o)Il faut bien avoir un peu (beaucoup ?) de caractère pour vivre debout, alors...
    2
    Dimanche 4 Février 2007 à 03:21
    Le Naturel...
    ... Laissons-le revenir, alors ! Du moment que nous ne nuisons à personne (!). Ah, les grands-mères, sont bien obstinées, parfois : l'une des miennes adore le déni, l'autre est bornée au point d'insinuer dans chaque conversation qu'un jour je trouverai "le bon", et que c'est la viiiie, c'est comme ça, gnagna... Faut dire qu'à mon âge, la plupart de mes cousines étaient déjà mariées et avaient peut-être déjà accouché de leurs premiers bambins (!!!). Bref. Tout ça pour dire que les concessions, c'est normal... Jusqu'à un certain point. & que ce serait pas mal qu'on nous foute un peu la PAIX, de temps en temps. J'ai réagi il y a quatre ans environ, après un "choc" sauce trop-c'est-trop. Et effectivement, y a des choses que j'accepte plus. Ca peut aller d'un lapin posé sans excuse aucune à un comportement lâche muché sous couvert de tolérance et de "paix des ménages"... Le respect, on le veut réciproque.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :