• Traite humaine et criminalité

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Décembre 2007 à 21:33
    ewwww
    ça me dégoûts complètement! Ou as-tu trouvé ce photo?
    2
    Jeudi 6 Décembre 2007 à 21:54
    Worf... :o{
    En effet. Je la trouve très efficace car elle vise en outre à responsabiliser le "client" : lui aussi doit se poser les questions relatives au pourquoi de son acte de domination (et non "irrépresible pulsion" : faut arrêter un peu avec ces prétextes à la c...). Ce que je regrette un peu, en revanche, c'est qu'elle reprend un clivage homme-femme, en omettant alors qu'il y a aussi des prostitués victimes de cette traite. Un lecteur de mon blog était "escort", comme on dit (terme que je déteste car il vise pour moi à faire dédramatiser un trafic odieux). Il s'est suicidé il y a peu, n'en pouvant. Il avait vingt ans. On le sait, ce cas de figure est loin d'être unique, mais certains inhumains préfèrent cautionner cela, ou, pire, assouvir leur domination en toute conscience. Pour retrouver le site & la photo d'origine, il faut que tu cliques sur le lien que j'ai indiqué en bas (source : VegAnimal, etc.)
    3
    Samedi 8 Décembre 2007 à 15:53
    -_-
    C'est dégoutant tout ça... - L'image est choquante mais malheureusement on est parfois obligées de choquer pour faire comprendre l'horreur de certains actes ou situations. - Je ne comprendrais jamais comment un homme peut être excité devant des trucs comme ça. - C'est clair que s'il n'y avait pas autant de gars qui y vont, les "mac" n'auraient plus de raison de forcer et de faire souffrir autant de femmes et d'hommes. - Pitoyable...
    4
    Lundi 10 Décembre 2007 à 14:56
    horrible !
    effectivement, grande violence dans cette représentation mais ... ça me rappelle trop les affiches de certains films "gore" et je ne voudrais pas que des gens fassent l'amalgame :o(
    5
    moi
    Mardi 11 Décembre 2007 à 13:31
    éloquente image
    Ce que je regrette aussi, c'est "forcées à se prostituer par des réseaux criminels". Même si on est pas forcé, c'est inhumain et le "client" est un violeur. ce que j'aime dans l'image, c'est qu'elle dit davantage la vérité, il manque juste le billet....
    6
    Mardi 11 Décembre 2007 à 21:29
    ¤
    Emelire > Peut-être... Je n'ai aucune idée de ce que peut être un film gore, en fait. Voilà pourquoi il est intéressant de pouvoir discuter à plusieurs d'une image. Moi, ce qui me dérange toujours un peu, c'est ce type de représentation "prostituée" = "poupée à la merci des viandards". En laissant place à un tel visuel, on reprend, en quelque sorte, la vision de ces derniers(et des misos en général). Sinon, je doute que les premières concernées par un tel amalgame (puisqu'ici on en parle que des femmes) apprécient réellement. En même temps, je ne peux m'empêcher de le trouver efficace pour alerter le grand public, ce truc (?!!!) Moi > C'est certain, mais tout ce qui a trait à la notion de choix ou de consentement me semble encore bien trouble pour les profanes habitués à la banalisation à outrance de cette forme d'esclavage. Si l'on veut faire comprendre aux "clients" qu'ils n'ont pas à acheter un être humain pour assouvir leur "fantasmes" (formatés) de domination, il faudrait s'y prendre autrement. A propos, Flou a aperçu dans Lille (moi je ne vois jamais rien, de plus j'ai une vue très mauvaise) une affiche basée sur la responsabilité du viandard. D'après ce qu'il m'a dit, cette dernière reprenait certains codes patriarcaux ("Pas ma mère, pas ma sœur" tatoués sur l'épaule d'un homme) mais semblait efficace... L'avez-vous vue ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :