•  
    Bonjour,

    Comme l'équipe de blogg.org n'a même pas daigné répondre à mes appels concernant l'omniprésence de certaines publicités douteuses, je me vois dans l'obligation de fermer définitivement ce présent support.

    Il est en effet pour moi totalement impensable de continuer à cautionner ce que véhicule cet espace.

    Je ferme par conséquent l'espace commentaires, et vous remercie de m'avoir lue et d'avoir bien voulu contribuer à l'enrichissement de Transitudes et Tergiversations publiques via vos interventions.

    L'ouverture prochaine d'un nouvel espace est prévue, je vous tiendrai au courant au moment velu.

    En attendant, je vous laisse parcourir quelques liens relatifs aux violences et à l'exploitation humaine (données sur les viols en France, prostitution, pornographie). Pour y accéder, il vous suffit de cliquer sur les sujets évoqués ci-avant.

    Paroles de quelques lucides :

    « La morale puritaine bourgeoise, inspirée du christianisme, interdit les relations sexuelles libres pour les femmes, mais tolère ou encourage la prostitution » (Yolande Geadah)

    « Présentée comme libertaire, l'industrie du sexe est en train de légitimer un retour en arrière phénoménal pour les femmes » (Bouamama et Legardinier)

    Merci de votre attention & à bientôt.

    Cha*


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • "En Asie, les produits blanchissants pour la peau constituent 10 % du marché cosmétique, soit quelque 2 milliards d'euros en 2007. En Afrique, certaines femmes font leur propre mélange en recourant à la soude caustique, la javel ou le sable. En Asie, le marché des produits blanchissants est en plein boom. Le modèle mondialisé de la " beauté américaine blanche " fait des ravages..."

    La suite se trouve sur le site de Genre en ACTION.


    9 commentaires
  • « On nous assène à longueur de temps que la femme doit "être mariée à trente-cinq ans" ou "avoir un enfant à trente-cinq ans". En général, notre "horloge biologique" sert d'argument massue. Or je crois quant à moi que cette énorme pression exercée sur la femme est davantage dictée par la société que par notre biologie. Sous la pression sociale, une femme peut fort bien ressentir (de manière subconsciente) le besoin de se conformer au mythe de la "femme respectable" fabriquée par la société, en faisant des enfants et en faisant partie d'une "famille traditionnelle", comme un rite de passage, car cela seul "légitimera" son existence de femme - selon le substrat des archétypes qui forment notre paysage psychologique. Cela ne veut pas dire pour autant que les femmes n'ont pas de raison légitime d'avoir des enfants ; cependant, beaucoup sont poussées à la maternité ».

    (Le Nouveau Rapport Hite, postface 2000)

    Sur ce, je vous laisse apprécier à juste titre cet excellent article de Mademoiselle S. :

    J.F., 40 ans, célib ch. Prince charmant

    N.B : De retour dans l'univers netique depuis peu, j'ai réactivé la fonction "commentaires" afin que vous puissiez vous exprimer et échanger. Mais ne pouvant actuellement passer mes journées à éradiquer les féministophobes via ma wassingue numérique, je ne saurais que trop vous conseiller d'ignorer le-s nuisible-s, même si je ne suis pas très bien placée pour prodiguer ce genre de conseil... n'étant pas la dernière à vouloir leur tenir tête et démontrer alors l'absurdité de leurs ridicules attaques. Autre chose : vous avez sans doute constaté que blogg.org défigure depuis quelques semaines nos espaces via de répugnantes publicités. J'ai fait part aux deux cheftains de mon désaccord fin août, mais je constate que rien n'a changé à ce sujet. Très bien (enfin, façon de parler, hein), mais qu'on ne compte pas sur moi pour cautionner ce genre de chose. Il est alors par conséquent très clair que pour ce type de raison je dois songer dès la semaine prochaine à fermer ce présent blog.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires